L'Ayurvéda et les Poudres Ayurvédiques... Qu'est-ce que c'est ?

Présentation

 

L'Ayurvéda:

Signifiant « Science de la vie », l’Ayurvéda nous provient de la médecine Indienne. Elle est probablement le système thérapeutique le plus ancien du monde.

Le but de l'Ayurvéda est triple : le maintien de la santé, la guérison des maladies et la réalisation de soi. Ainsi, cette médecine holistique repose sur l’équilibre, dans le corps humain, de trois énergies fondamentales, appelées les doshas.

 

Les doshas :

Les doshas sont trois énergies qui sont composées des cinq éléments : eau, air, terre, feu et éther. Les doshas sont responsables des processus psychologiques et physiologiques chez l’Homme. D’ailleurs, selon l'Ayurvéda, chaque être humain les possède, dès leur naissance, mais chacun à différents niveaux. Les trois doshas doivent être en harmonie dans notre corps si nous souhaitons être heureux et en bonne santé.

Elles sont appelées :

  • Vāta (énergie cinétique, composé par les éléments de l’air et de l’éther)
  • Pitta  (énergie de transformation, composé par les éléments du feu et de l’eau)
  • Kapha (énergie de cohésion, composé par les éléments de la terre et de l’eau)

L'Ayurvéda est également fondée sur la diététique, la phytothérapie, le massage ayurvédique, la méditation, les exercices de respiration ou encore le yoga… Les traitements sont individuels, personnalisés et auront pour but d'aider à rétablir et/ou à maintenir l’équilibre entre corps et esprit.

 

Les poudres ayurvédiques : 

C’est donc ici qu’interviennent nous fameuses poudres ayurvédiques ! Véritables alliées beauté et santé, c’est selon votre problématique personnelle que vous devez choisir vos poudres et préparer vos mélanges pour un maximum d’efficacité.  

Les poudres peuvent être utilisées de différentes façons : en macérat aqueux, huileux ou encore en masque... 

 

Comment utiliser ces plantes ayurvédiques ?

Usage externe

 

En macérât aqueux : versez 10 g de poudre dans 90 ml d’eau, puis laissez macérer le mélange durant 24 heures à l’abri de la lumière et de l’air.

Filtrez ensuite la solution à l’aide d’un filtre à café et récupérez le filtrat.

 

Vous pouvez utiliser ce macérât aqueux après votre shampoing comme lotion de rinçage pour vos cheveux.

 

En macérât huileux : pour ne pas détériorer les actifs, il est préférable de ne pas chauffer la plante, je vous donne ici des indications pour faire un macérât à froid.

Pesez 10 g de poudre ayurvédique, et ajoutez-la dans 90 ml d’huile végétale (argan, macadamia, jojoba, etc.)

 

Secouez le tout pour bien disperser la poudre dans l’huile. L’idéal c’est d’attendre 24 heures pour que le mélange puisse macérer.

 

Filtrez votre huile avec un tissu propre ou un bas en nylon et transvasez-la dans un flacon.

 

 

Cette huile peut être utilisée comme ingrédient dans la confection d’un produit capillaire fait-maison ou alors vous pouvez vous en servir en bain d’huile pour vos cheveux.

 

 

En cataplasme ou en masque : mélangez la poudre ayurvédique avec un peu d’eau de façon à obtenir une pâte. Elle peut être appliquée sur le cuir chevelu pour traiter la chute de cheveux. Laissez poser quelques minutes puis, rincez à l’eau claire.